calligraphie-iaido

ÉQUIPEMENTiaidoka

Conseil

Pour débuter, l'ensemble du matériel étant assez onéreux, un Keikogi, une ceinture blanche épaisse et un boken suffiront.
Après quelques mois de pratique, vous pourrez évoluer avec un Hakama, un Obi et un Iaïto.

La tenue

Le Keikogi (bleu ou blanc)

keikogi

Le Obi

Obi

Le Hakama

Hakama

Les armes

Le Iaïto

iaïto

Le Boken

boken

L'étui

étui

Nomenclature du sabre

Nomenclature

Tsuka (la poignée)

- Kashira: ornement métallique

- Tsuka-Ito: tressage spéciale en soie, coton ou cuir autour de la poignée

- Same: peau de requin qui recouvre le bois de la tsuka

- Menuki: broche d'ornement, qui aide également au maintien du sabre

- Mekugi: goupille de bambou qui fixe la lame à la tsuka

- Fuchi: parti métallique qui "ferme" la tsuka

Tsuba (la garde)

- Seppa: parties métalliques entre la tsuba et le habaki ainsi qu'entre la tsuba et la tsuka, guidant la lame lors de son insertion dans la tsuka

- Habaki: pièce métallique située à la base de la lame; elle "vérouille" le sabre dans la saya

La lame

- Nagasa: partie visible de la lame

- Mune: dos de la lame

- Ha: partie tranchante de la lame

- Hamon: ligne de trempe

- Shinogi: ligne séparant le ha du mune

- Boshi: partie du hamon au niveau du kissaki

- Kissaki: pointe de la lame

- Mono Uchi: les 9 cm à partir de la pointe; c'est principalement avec cette partie que sont effectuées les coupes

- Nakago: soie, partie insérée dans la tsuka

- Mekugi Ana: trou permettant le passage du mekugi

- Nakago Jiri: extrémité du nakago

- Mune machi: encoche à l'extrémité du mune

- Ha machi: encoche à l'extrémité du ha

Saya (le fourreau)

- Kurigata: anneau qui sert d'attache à la sageo

- Koiguchi: entrée de la saya

- Kojiri: extrémité de la saya

retour